Accès direct au contenu

Dans :


Imprimer la page
impression pdf
Modifier la fiche

Site institutionnel > Formations et inscriptions > Notre catalogue de formations > Les masters > Masters

Master 2e année

Cette fiche est en cours d'actualisation et les informations seront disponibles très prochainement

Année universitaire 2017/2018

Master 2 Sciences économiques et sociales, parcours Economie théorique et appliquée au développement durable (ETADD)

Domaine(s)
Sciences Humaines et Sociales

Informations générales

Mention(s) Sciences économiques et sociales
Discipline(s) Economie, Environnement et développement durable
Durée des études 2 semestres
Niveau(x) de recrutement Bac + 4
Composante(s) UFR des sciences sociales
Site(s) d'enseignement Guyancourt (Saint-Quentin-en-Yvelines)
Formation initiale oui
Formation accessible en formation continue oui
Langue(s) d'enseignement Français, Anglais
Autre(s) établissement(s) délivrant le diplôme  

  • Présentation
  • Inscription
  • Programme
  • Débouchés
  • Contacts
  • Afficher tout

Description et objectifs

Le Master 2 « Economie théorique et appliquée au développement durable » (ETADD) est un parcours indifférencié. Il forme les étudiants afin qu’ils puissent (1) soit continuer leur parcours de recherche en s’engageant dans une thèse, (2) soit postuler à des métiers dans des organismes de recherche ou des organismes réalisant des évaluations de projets, programmes ou politiques, ou bien de la veille scientifique (consultant, conseiller), dans des administrations (département de pilotage ou d’évaluation de politique publique) ou encore dans des services ou départements de veille et de formation. Ce Master donne aux étudiants les outils nécessaires pour mener des analyses économiques intégrées et pluridisciplinaires sur les thèmes du développement durable, de la vulnérabilité économique, sociale et environnementale, et sur les politiques publiques de gestion des risques et de résilience. L’originalité de ce Master est de proposer une formation novatrice en development studies. Pour les étudiants qui souhaitent continuer une carrière de chercheur, la rédaction et la soutenance d’un mémoire de recherche est une étape importante et demande dès le mois d’octobre une journée par semaine. Pour les étudiants ne souhaitant pas continuer une carrière de chercheur, la réalisation d’un stage (de recherche/professionnel) est possible, notamment dans le cadre d’une convention avec le Conseil Général des Yvelines, qui conduit nos étudiants les plus motivés à réaliser sur le terrain des évaluations des projets de coopération décentralisée. Ce stage donne également lieu à la réalisation et à la soutenance d’un mémoire.

Le Master ETADD propose une approche théorique et empirique originale ouverte aux autres disciplines sur des thèmes du développement, de l’environnement et des processus de régulation, nécessitant d’intégrer des données et concepts d’autres disciplines (par ex. choix collectifs et capital social, bien-être et politique sociales, institutions et développement). Les analyses présentées sont tournées vers la recherche opérationnelle sur des questions fortement débattues aux enjeux politiques importants, comme les Objectifs du Développement Soutenable, la croissance en faveur des pauvres et les processus participatifs, la gestion multicritère de l’environnement et des ressources naturelles, les instruments de régulation environnementale. Nos étudiants maitrisent les spécificités, pour les pays en développement (émergents ou Etats fragiles), des politiques macroéconomiques (monétaire, budgétaire, extérieure), des politiques publiques (offre de biens collectifs, gestion des externalités, etc.) et des processus de décision collective. Les étudiants étrangers peuvent alors facilement s’intégrer dans les administrations de leur pays et les étudiants français sont opérationnels pour les agences d’aide ou les ONG.

Les collaborations avec l’équipe de l’Unité mixte Internationale Résilience de l’Institut de Recherche pour le Développement (UMI/IRD n°236 Résiliences) offrent des opportunités pour tous nos étudiants voulant faire du terrain dans les pays où elle est présente. D’autre part, la création d’une fédération de recherche avec le CEI (Collège d’Etudes Inerdisciplinaires) de la faculté d’UP-Sud à de Sceaux (Conflits, Vulnérabilités, Espaces) devrait aussi permettre d’approfondir le partenariat pédagogique informel existant dans un cadre ouvert sur Paris-Saclay. La convention avec le Conseil Général des Yvelines permet à certains de nos étudiants de réaliser sur le terrain (Afrique, Amérique du Sud, Asie) des évaluations des projets de coopération décentralisée. Enfin, notre participation active à des réseaux de recherche (GIS-GEMDEV, Association Française d’Economie Politique, Association Tiers Monde, etc.) offre des relais scientifiques à nos étudiants.

Des étudiants étrangers peuvent suivre notre formation de haut niveau qui n’existe pas dans leur pays pour projeter d’intégrer les thèmes que nous traitons au sein d’administrations et autres organisations. Notre formation est également ouverte aux professionnels ayant une expérience dans le domaine du développement et de l’environnement (5 ans minimum).

Spécificités de la formation

La démarche pédagogique du Master ETADD s’appuie sur une réflexion théorique et pratique sur des thématiques spécifiques aux development studies et aux sustainable development studies. Elle est innovante dans la mise en œuvre de méthodes interactives entre les étudiants et l’équipe pédagogique notamment dans les séminaires du second semestre.

Dans le futur, à l’étude, possibilité d’ouverture de « cours en ligne ouverts et massifs » (MOOCs – Massive Open Online Courses) sur la plateforme France Numérique Université (FUN) pour compléter les enseignements du parcours ETADD.

Compétences développées

A l’issue de la formation, les étudiants doivent disposer d'une "boîte à outils" opérationnelle pour l'évaluation de projets et politiques dans les domaines de l'environnement et du développement et maitriser les théories économiques (micro et macro, économie publique et choix collectifs) dans les domaines de l’environnement, des ressources naturelles et du développement, autant en terme d’histoire de la pensée et des concepts qu’en terme analytique. Cette formation est policy oriented et se centre sur la crédibilité et la faisabilité des politiques économiques, sociales et environnementales ainsi que sur l’évaluation (ex ante et ex post). La formation a ainsi pour objet de doter les étudiants de compétences opérationnelles et de savoirs théoriques et empiriques (méthodes et outils) dans le domaine de l’évaluation économique appliquée au développement et à l’environnement.

Les étudiants auront un bon niveau technique (statistique et économétrie) leur permettant de comprendre et de produire des travaux quantitatifs dans les domaines (i) de l’évaluation de projet (coûts/bénéfices et multicritères), (ii) de la modélisation, (iii) des méthodes de vérification empirique. La réalisation d’un stage au second semestre permettra aux étudiants de s’insérer dans les milieux professionnels du développement et de l’environnement.

Partenaires

- UMI/IRD n° 236 (Unité Mixte Internationale / Institut de Recherche pour le Développement) et partenaires universitaires au Sud
- Conseil Général 78

Echanges internationaux

Ils sont envisageables à partir de nos réseaux et des conventions.

Conditions d'admission

L’admission se fait après sélection des dossiers et un entretien (possibilité d'entretien à distance).
Formation initiale : BAC + 4 (sciences économiques et sociales (UVSQ), économie, IEP).
Formation continue : cadres ayant au moins cinq ans d'expérience professionnelle.
L'admission se fait après examen du dossier de candidature et entretien (y compris à distance par visio) auprès de l'équipe pédagogique.

A titre indicatif, la capacité d'accueil pour la mention Sciences économiques et sociales est de 40 étudiants.

Inscription en formation initiale

Accédez au dossier de e-candidature (Plateforme de candidature en ligne de l'UVSQ) à partir du 27 février 2017
Date limite de retour des dossiers : 8 septembre 2017, dernier délai
Si vous êtes étudiant étranger, une page vous est dédiée.


Inscription en apprentissage

 

Inscription en formation continue

Qui relève de la formation continue ?
- Les adultes en reprise d'études : toute personne engagée ou non dans la vie active et qui reprend des études (salariés du secteur privé : CDI, CDD, intérimaires, agents de la foncton publique, travailleurs non-salariés, demandeurs d'emploi indemnisés ou non)
- Les candidats aux formations en alternance sous contrat de professionnalisation

Les candidats ressortissants d'un pays membre de l'Union Européenne, de l'Espace Economique Européen ou de la Confédération Suisse, résidents ou non-résidents ont accès de droit à la formation profesionnelle continue.

Les candidats ressortissants d'un pays tiers, réisdents ou non-résidents, doivent détenir un titre de séjour qui les autorise à accéder au marché du travail français pour pouvoir bénéficier de la formation professionnelle conitnue (ainsi les non-résidents ou résidents en France avec un visa étudiant ne relèvent pas de la formation continue).

Comment candidater ?
1. Vérifiez que vous avez le niveau ou diplôme universitaire requis pour accéder à la formation.
. Voir conditions d'admission définies ci-dessus.
. Si tel n’est pas votre cas, vous devez faire une demande d’accès dérogatoire aux conditions d'admission en formation en joignant le dossier VAPP (validation des études, expériences professionnelles ou acquis personnels) à votre dossier de candidature.
Téléchargez le dossier VAPP

2. Renseignez et retournez le dossier de candidature :
Téléchargez le dossier de candidature et retournez-le, par courrier, complété et signé au Pôle formation continue.

Comment financer sa formation ?
Consultez notre page dédiée aux financements.

Accompagnement à la Reprise d'Etudes (ARE)
Adultes en reprise d’études, la DREP-FC vous propose un dispositif d’accompagnement et d’aide à la réussite.


Vous souhaitez obtenir ce diplôme par la Validation des Acquis de l'Expérience ?
Validation d’acquis professionnels pour la délivrance du diplôme - VAE :
Toutes les informations sur notre page dédiée Validation des Acquis.

Contact pôle formation continue

Contenu de la formation

Les enseignements du premier semestre sont organisés autour de cours fondamentaux et de séminaires assurés par des professionnels (IRD, CDC, CIRAD...) sur des problématiques du laboratoire CEMOTEV (EA 4457), Centre d’Etude sur la Mondialisation, les Conflits, les Territoires et les Vulnérabilités, voir le site www.cemotev.uvsq.fr. Ainsi, le traitement des théories, la présentation des travaux empiriques et les études de cas (par ex. évolution des théories macroéconomiques de la croissance et du développement, méthodes d’évaluation de projet, épargne véritable en Nouvelle Calédonie, volatilité des cours des matières premières, paiements pour services environnementaux, économie politique des guerres civiles, Politiques sociales et développement, etc.) ont pour fonction de montrer aux étudiants comment on répond à ces questions en économie, et de leur permettre de bénéficier de l’expérience de professionnels.
Les séminaires du second semestre, plus ciblés par rapport aux thèmes de recherche des intervenants (académiques et professionnels), « mettent en scène » la façon dont chacun d’entre eux travaille sur ses sujets (par ex. économie politique de la réforme de la gouvernance dans les Etats fragiles ; évaluation participante de projet de conservation environnementale ; économie internationale et pollution, etc.).

Semestre 1 (30 ECTS)


UE Economie du développement approfondie
: approches micro et macro des diverses vulnérabilités, des indicateurs micro et macro, des politiques ex ante de réduction des risques et ex post de résilience et analyse du rôle de l’aide publique au développement (Objectifs du Développement Durable). 5 ects et 36 h.
UE Evaluation économique des patrimoines naturels et culturels : intérêt et pertinence de l'évaluation économique des patrimoines naturels et des patrimoines culturels, présentation de la notion de Valeur Economique Totale et utilisation des principales méthodes d'évaluation économique (monétaires par les méthodes des préférences révélées, et déclarées, non monétaires par les approches multicritères).
5 ects et 36 h.
UE Conseil et expertise : Outils appliqués pour la réalisation de missions de conseils et expertises, mises en situation : 3 ects et 18 h.
UE Techniques quantitatives, économétrie et traitement des variables qualitatives : analyse de corrélation et analyse de régression par les méthodes MCO et MCG ; estimation sur des données en panel et technique de la variable instrumentale ; modèles Logit et Probit pour le traitement des variables qualitatives ; méthodes exploratoires multidimensionnelles. 5 ects et 36 h.
UE Méthodologie recherche/stage: méthodologie en matière de recherche, de stage, d’études du développement et de l’environnement, de mémoire de recherche et de stage. 2 ects et 18 h.
UE Modelling and sustainable developement
After having introduced the main concepts, their evolution and issues of sustainable development (SD): e.g., Environmental Kuznets Curve with SD as a “sixth stage” of growth, “weak” versus “strong” sustainability, integrated approach, etc., we emphasize on the five most important methodological criteria that need to be taken into account for modelling the challenging issues of sustainability (i.e., interdisciplinary, uncertainty, longterm perspective, “glocality” - both global and local dimensions, and stakeholder participation). We further recall the definition of “modelling” and evaluate the extent to which different modelling approaches (system-oriented modelling: computable general equilibrium, macroeconometric, multi-agent, Bayesian, system dynamics, central optimization; and actor-oriented modelling: cost-benefit, cost-effectiveness, multi-criteria analyses) consider the above five SD criteria. Students are given modelling examples and have to present in class academic papers illustrating/discussing a specific modelling approach. A homework is due on a modelling exercise, computation and discussion of different scenarios. 4 ects et 18 h
UE Ressources naturelles et dynamique conflictuelle de la mondialisation : Les thèses, les bases de données et les indicateurs de la mondialisation, puis application de la géo-économie (marchés, acteurs, stratégies et prix) aux ressources naturelles dans la mondialisation. 3 ects et 18 h.
UE Analyse approfondie des instruments de marché pour les services écosystémiques : Etudes de cas pratiques de l’utilisation d’instruments de marché pour la gestion forestière et mise en lumière des conditions d’efficacité.3 ects et 18 h

Semestre 2 (30 ECTS)
UE Gouvernance et développement soutenable : analyse de différentes formes de gouvernance (mondiale, négociée, communautaire, etc.) dans le champ des politiques environnementales et de la conservation à différentes échelles (internationale, nationale, locale) avec évaluation de leur portée et limites aux niveaux théorique et empirique.
3 ects et 18 h.
UE Enjeux et gestion des ressources naturelles : approche des problématiques associées à la gestion des ressources naturelles, dynamiques d’évolution des stocks (simulation à partir de la pêche), conflits autour des ressources.
3 ects et 18 h.
UE Economie politique, institution et développement : analyse d‘économie politique institutionnaliste des phénomènes de corruption et de mauvaise gouvernance à l’origine des situations d’Etat fragiles et de trappe à pauvreté et propose des scénarii de réforme basés sur la méthode des diagnostics multidimensionnels. 3 ects et 18 h.
UE Techniques d'év aluation économique : Mise en œuvre des principales méthodes d'évaluation économique (TRI, VAN, méthode des effets, analyse Input-Output et effects multiplicateurs) à partir d'études de cas -  2 ects et 18 h.
UE Stratégies de développement agricole, vulnérabilités et insécurité alimentaire: Analyse théorique et empiriques des politiques de développement agricole, méthodes d'évaluation des dispositifs (études de cas) 3 ects et 18 h.
UE Séminaires et grand oral : les étudiants suivent les séminaires de recherche du laboratoire (entre dix et douze par ans le jeudi matin) et sont interrogés individuellement sur un des textes lors d’un grand oral. 2 ects.
UE Stage/Mémoire: le choix du stage (recherche/professionnel) qui donne lieu à un mémoire se fait en collaboration avec l’équipe du Master. Les stages peuvent être réalisés au sein d’instituts, d’organismes, etc. (IRD Montpellier, CIRAD, réserve de Fontainebleau par exemple) et les sujets types des mémoires concernent des synthèses originales, études de cas et évaluations concernant les vulnérabilités micro ou macro dans les domaines de l’environnement, des politiques économiques et sociales et des conflits. 14 ects.

Contrôle des connaissances

L’évaluation de ces compétences se fait dans le cadre des examens terminaux, du contrôle continu et des dossiers de synthèse et d’un grand oral.

Stage

Première situation: les étudiants réalisent un stage (3 mois min.) donnant lieu à la remise d’un mémoire. Les mémoires sont soutenus oralement devant un jury (composé de deux membres). Deux configurations sont possibles : (i) l’encadreur est membre du CEMOTEV et intègre l’étudiant aux recherches liées à un contrat ; (ii) il y a co-encadrement entre un membre du CEMOTEV et un professionnel (IRD, CDC, CIRAD, etc.). Les étudiants sont accompagnés collectivement dans leur recherche de stage/mémoire à partir du réseau des partenaires de la formation. Un suivi est réalisé tout au long du stage (avec restitution de l’état d’avancée de leur mémoire devant l’équipe pédagogique).
Deuxième situation: les étudiants réalisent un mémoire de recherche liés aux thématiques des membres de l’équipe pédagogique. Les mémoires sont soutenus oralement devant un jury (composé de deux membres). Ils présentent l’état d’avancée de leur mémoire devant l’équipe pédagogique du parcours ETADD lors d’un séminaire collectif . Enfin, les directeurs de mémoire suivent très régulièrement la production du mémoire en recevant les étudiants.
Par ailleurs, les étudiants sont associés aux séminaires du CEMOTEV (grand oral sur 2 ects) et régulièrement incités à participer à des conférences ou des présentations de rapports (Banque mondiale, Agence Française de Développement, etc.).
Enfin, les étudiants ayant procédé à l’évaluation de projets de coopération décentralisée sur le terrain, sont amenés à restituer leur analyse devant les élus du Conseil Général des Yvelines.

Calendrier(s)

SEMESTRE 1 : de fin septembre à janvier
SEMESTRE 2 : de janvier à début septembre (fin des cours et séminaires début avril et soutenances en juillet ou en septembre)

Perspectives professionnelles

Métiers dans des organismes de recherche ou des organismes qui réalisent des évaluations et de la veille scientifique (consultant, conseiller), des administrations (département de pilotage ou d’évaluation de politique publique) ou des organismes de formation (département de veille et de formation). 
Enseignant-chercheur ou chercheur à l'Université ou dans des organismes.

Pour plus de précisions, téléchargez la fiche poursuite d'études et devenir professionnel [PDF - 155 Ko] réalisée à partir de l’enquête menée auprès des diplômés 2013 de ce Master.

Les témoignages des anciens étudiants du M2 ETADD 2012/2013 [PDF - 171 Ko]

Poursuites d'études à l'UVSQ

Thèses de doctorat

Adresse et coordonnées

UFR des Sciences Sociales
47 Boulevard Vauban - 78047 Guyancourt Cedex
Standard : 01 39 25 50 00

Pour toute information d'ordre pédagogique ou de scolarité, contacter en priorité les enseignants responsables ou les secrétariats dont les coordonnées figurent ci-dessous.

Enseignants responsables
Jean Cartier-Bresson
jean.Cartier-Bresson@uvsq.fr
Vincent Geronimi
vincent.geronimi@uvsq.fr

Secrétariat
Patricia SELLIER
Tél : 01 39 25 53 19
patricia.sellier@uvsq.fr

Direction des Etudes et de la Vie Etudiante (DEVU)
Service Orientation et Insertion Professionnelle
Tél : 01 39 25 56 10
orientationsqy.devu@uvsq.fr

Dernière mise à jour de cette page : 19 septembre 2017


Contrôles de connaissances

 

Recherche d'une formation

Recherche d'une formation

outils accès dossiers réseaux logo_uvsq