Vous êtes ici : UVSQ RechercheHDR

« Epidémiologie de la fragilité et facteurs de risque de iatrogénie médicamenteuse en population âgée » par Marie HERR

Discipline : Épidémiologie, économie de la santé et prévention

le 4 novembre 2019

Le Lundi 4 novembre 2019 à 10h00

L’hôpital Sainte Périne
Salle polyvalente du Pavillon J
11, rue Chardon Lagache
75016 Paris


Résumé :
La fragilité est définie comme un état de vulnérabilité en amont de la dépendance. Le repérage de la fragilité chez la personne âgée est la première étape d’une démarche préventive visant à retarder le déclin fonctionnel. Dans ce contexte, mes recherches apportent un éclairage sur différents aspects de l’épidémiologie de la fragilité : ses expressions en fonction de l’âge, ses facteurs associés et ses facteurs de risque ou précipitants. Elles s’appuient sur de grandes études épidémiologiques françaises (SIPAF, ESPS, GAZEL, CONSTANCES) ou internationales (5-COOP). Les prescriptions potentiellement inappropriées sont définies comme des prescriptions ayant un mauvais rapport bénéfice/risque chez le sujet âgé. Elles constituent un facteur de risque de iatrogénie médicamenteuse, au même titre que la polymédication. Mes travaux alertent sur la fréquence de la polymédication et des prescriptions potentiellement inappropriées en population âgée, en particulier institutionnalisée, ainsi que sur leur association avec la fragilité. Mes perspectives de recherche sont le développement d’études dans le domaine de la pharmaco-épidémiologie en population âgée, à partir des grandes bases de données, dans le cadre de l’équipe « Echappement aux anti-infectieux et pharmaco-épidémiologie » du Centre de Recherche en Epidémiologie et Santé des Populations.

Abstract:

Frailty is defined as a state of vulnerability before the occurrence of disability. Screening for frailty among older adults is the first step in a preventive approach aiming to delay functional decline. In this context, my research sheds light on different aspects of the epidemiology of frailty: its expressions according to age, its associated factors and its risk or precipitating factors. It is based on large French (SIPAF, ESPS, GAZEL, CONSTANCES) and international (5-COOP) epidemiological studies. Potentially inappropriate prescriptions are defined as prescriptions with a poor benefit / risk ratio in old people. My research shows that polypharmacy and potentially inappropriate prescriptions are frequent among older adults, especially in nursing homes, and that they are associated with frailty. As part of the team "Anti-infective evasion and pharmacoepidemiology" of the Center for Research in Epidemiology and Population Health, I will develop research about the benefit/risk ratio of medications among old people.
Informations complémentaires
Mr Alexis ELBAZ, DR Inserm, Centre d’Epidémiologie et de Santé des Populations, Hôpital Paul Brousse (Rapporteur)
Mr Damien JOLLY, PU-PH de Santé Publique, EA 3797 Vieillissement, fragilité (VIEFRA) (Rapporteur)
Mme Florence CANOUI-POITRINE, PU-PH de Santé Publique, EA 7376 Clinical Epidemiology and Ageing (CEPIA) (Examinateur)
Mr Joël ANKRI, PU-PH de Santé Publique, UMR Inserm-UVSQ 1168 Vieillissement et maladies chroniques (VIMA)(Examinateur)
Mr Mahmoud ZUREIK, PU-PH de Santé Publique, GIS ANSM-CNAM Epi-Phare (Examinateur)


Contact :
DSR - Service FED :