Vous êtes ici : UVSQ RechercheDoctoratSoutenances de thèse

« Finance et pouvoir: les stratégies de la famille Chaumont en France et en Lorraine au XVIIIe siècle, de la guerre de succession d'Espagne à la Révolution » par Daniel PAKIN

Discipline : Histoire, Histoire de l'art et archéologie, Laboratoire : Dynamiques Patrimoniales et Culturelles - DYPAC

Résumé
La famille Chaumont issue de la bourgeoisie namuroise émigre à Paris, vers 1719. Elle ne dispose d'aucun levier hors les billets financiers dévalués, gagnés dans l'approvisionnement des armées françaises des Flandres pendant le guerre de Succession d'Espagne. Elle spécule avec succès pendant la période du "Système de Law" pour construire une fortune foncière et acheter des offices de la haute administration royale. Elle construit aussi un réseau d'alliances matrimoniales avec de riches familles de noblesse récente. Par son mariage, le fils aîné est allié à Philibert Orry, futur ministre d'Etat. Il est commissionné chancelier du roi Stanislas, souverain des duchés de Lorraine et de Bar. Il reste en place vingt-neuf ans et gouverne les duchés pour le bien du royaume de France. Toute sa famille bénéficie de sa position pour obtenir charges et bénéfices lorrains dans l'administration, dans l'armée et le clergé. La troisième génération est installée dans la haute société de son temps et proche du pouvoir royal. Deux branches continuent la lignée comme intendant de province, intendant des POnts et Chaussées et évêque. La Révolution interrompt l'ascension des Chaumont proches des postes ministériels. Le rôle éminent de la famille est définitivement stoppé. Nous mettons en évidence sur trois générations, les ressorts qui font la fortune et l'ascension sociale de la famille Chaumont. Nous voulons montrer en quoi cette ascension n'est qu'un exemple parmi d'autres dans ce XVIIIe siècle et comment elle se distingue et présente des caractéristiques particulières.

Abstract
Chaumont family, "bourgeois" from Namur won only depreciated bills of exchange by suppliing French armies during the wae of the Spanish succession in Flanders.They emigrated to Paris, around 1719 and speculated successfully during the 'Mississipi Bubble" to build a real estate fortune in France and buy offices in the senior royal administration. They also built a network of matrimonial alliances with rich, new ennobled families. The eldest son was related by marriage with Philibert Orry, future minister of State. He was appointed chancelor of king Stanislas, Duke of Lorraine and Bar. He stayed at this responsability for twenty-nine years and ruled the duchies for the sake of the French kingdom. The whole family benefited from the lasting appointment to obtain offices and prebends from Lorraine in the Church or the Army or the Administration. The third generation was installed in the high society, close to the royal power. Two branches still continued the family line as royal provincial intendant or director of the Roads Department or bishop. The French revolution disrupted the family's rise. THe prominent, close the king functions were definitively weakened. We highlighted the means used by the Chaumont family to realize their fortune and a very kick social rise over three generations; how this family was only one example among others but also why it was a particular case.
Informations complémentaires
Mme Chantal GRELL, Professeur des universités, Université Versailles- Saint- Quentin en Yvelines - Directeur de these
M. Michel FIGEAC, Professeur des universités, Université Bordeaux Montaigne - Rapporteur
Mme Pauline LEMAIGRE-GAFFIER, Maître de conférences, Université Versailles -Saint-Quentin-en -Yvelines - Examinateur
M. Stefano SIMIZ, Professeur des universités, Université de Lorraine- site de Nancy - Rapporteur
Contact :
DREDVAL - Service SFED :