Vous êtes ici : UVSQ RechercheDoctoratSoutenances de thèse

« L'Ecole Latine de Sélestat et les débuts de l'humanisme rhénan aux XVe et XVIe siècles » par Isabel SUZEAU-GAGNAIRE

Discipline : histoire, histoire de l'art et archéologie, Laboratoire : Dynamiques Patrimoniales et Culturelles - DYPAC

Résumé
Reconnue pour son rayonnement littéraire dans "L'Eloge" d'Erasme de 1515, la ville de Sélestat doit sa notoriété à son Ecole Latine. Elle a formé nombre de ses compatriotes qui sont devenus de fins lettrés dans le contexte de l'éclosion de l'humanisme rhénan.L'Ecole Latine de Sélestat s'est développée en même temps que l'humanisme rhénan auquel elle a participé aux XVe et XVe siècles. L'objet de notre étude nous a permis d'entrer au coeur de cette institution scolaire et des retombées qu'elle a eues sur les lettrés de son époque.Composée d'un ensemble de sources disparates, l'enquête n'a pas été facile dans un premier temps. Les difficultés de traitement des sources ont conduit à de nombreuses interrogations auxquelles nous avons essayé de répondre. La mise en perspective avec d'autres écoles latines a été indispensable permettant de replacer Sélestat dans un contexte scolaire étendu à l'Empire. La comparaison est devenue notre outil méthodologique dans un premier temps. Nous nous sommes ensuite intéressée aux méthodes pédagogiques et aux modes d'accès au savoir. L'Ecole Latine sélestadienne s'inscrit-elle dans la pérennité d'un enseignement médiévale ou est-elle novatrice? L'étude fine des cahiers d'écolier nous a permis d'en suivre l'application.Les modes d'accès au savoir ont été abordés à partir du rôle des acteurs du milieu scolaire dans la constitution du fonds de la bibliothèque paroissiale, mettant en lumière le passage du manuscrit à l'imprimé dans le contexte du développement de l'humanisme.

Abstract
In 1515, the Latin School of Selestat was a famous school. His development begins with the German humanism at the XVe and XVIe centuries. We wanted to know why this institution was so attractiv. We compare it with others in Germany at this time. Then we wanted to know if the methods were teaching like during the Middle Age or if the methods were modern. The role of the teachers and pupils is interested two. We study the library into know what they did to have so much first print books.
Informations complémentaires
Mme Chantal GRELL, Professeur des universités, Université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines, FRANCE - Directeur de these
M. Georges BISCHOFF , Professeur des universités, Université de Strasbourg, FRANCE - Rapporteur
M. Jean-Marie LE GALL , Professeur des universités, Paris I, FRANCE - Rapporteur
Mme Delphine CARRANGEOT, Maître de conférences, Université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines, FRANCE - Examinateur
M. Jean-Luc LE CAM, Maître de conférences, Université de Brest, FRANCE - Examinateur
Contact :
DREDVAL - Service SFED :