Aller au contenu

| | |

Vous êtes ici : UVSQ L'UVSQActualités de l'universitéÉvénements à venir

Journée de recherche RSE - Management des biens communs

Le LAREQUOI et l'IUT de Mantes organisent une Journée de recherche autour des spécificités managériales des biens communs et de la valorisation et de l’évaluation du management des biens communs, d'une part, et du management des communs à travers l’exemple du bassin du Congo, d'autre part.

le 3 février 2023

le vendredi 3 février 2023
IUT de Mantes
A la croisée du droit, de l’écologie, de la philosophie politique et des sciences économiques et de gestion (Boyancé et Guéry, 2018), la théorie des communs (Ostrom, 1990, 2009,2010) est « liée à la reconnaissance par les économistes de l’aporie de la dichotomie public-privé pour rendre compte de la production et de la gestion des biens et services qui font notre quotidien » (Renouard & Bommier, 2020).

Elle s’inscrit en opposition avec la vision selon laquelle les communs non gérés par un Etat ou non intégrés à l’économie de marché seraient voués à la « tragédie » (Hardin, 1968) en raison par exemple de leur surexploitation ou plus généralement de choix non rationnels de ceux qui en ont ou en font l’usage.

Dans sa définition la plus simple, les communs se définissent comme « une ressource partagée par un groupe de gens » (Hess et Ostrom, 2007).
Ils sont également vus comme « une démarche d’interprétation et d’action collective en vue de la création, de la répartition et de l’usage des biens au service du lien social et écologique » (Renouard, 2017).

La rhétorique du bien commun est convoitée et fait l’objet de controverses par exemple lorsque Jean Tirole (2016) parle d’économie du bien commun sans se référer à la théorie et la littérature associées (Coriat, 2021) ou lorsque la croissance verte supposée répondre à l’urgence écologique s’inscrit dans une logique de marché (Tordjman, 2021).

La gestion des forêts du bassin du Congo, la gestion de l’eau par les communautés rurales (Martin, 2022) ou l’agriculture durable (Assens et Coléno, 2017) sont quelques-uns des exemples qui seront mobilisés pendant cette journée de recherche pour illustrer l’intérêt de recourir au management des biens communs dans un contexte d’urgence écologique.

Nous appelons nos collègues à contribuer à cette journée de recherche dans le cadre de deux ateliers qui auront lieu le matin.
  • Le premier atelier traite des spécificités managériales des biens communs.
  • Le second atelier traite de la valorisation et de l’évaluation du management des biens communs.
Différents témoignages des acteurs du management des biens communs (entreprises, ONG, représentants des Etats et chercheurs) viendront enrichir cette journée.

L’après-midi est consacré au management des communs au travers de l’exemple du bassin du Congo.
  • Une conférence autour de la thématique « gérer les communs avec ou contre le marché – l’exemple du bassin du Congo » introduira l’après-midi.
  • Une table ronde autour de la préservation du bassin du Congo comme patrimoine mondial viendra ponctuer cette journée de recherche.
 / 1