Vous êtes ici : UVSQ RechercheActualités de la recherche | Innovation

Nouveau laboratoire : Le LIMEEP-PS, à la croisée de la société et de l’environnement

le 13 avril 2021

Créé en septembre 2020, le LIMEEP-PS (UR 20204) est rattaché à l’Observatoire de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (OVSQ).

Réunissant géographes, économistes, urbanistes, et des représentants d’autres disciplines relevant des SHS (histoire, droit, info-com, sciences de gestion), le Laboratoire Interdisciplinaire sur les Mutations des Espaces Économiques et Politiques - Paris-Saclay (LIMEEP-PS) privilégie les approches multidisciplinaires, à l’interaction entre société et environnement. 

Quatre géographes de l’UVSQ, des géographes et des économistes de l’Université d’Evry, ainsi que des chercheurs associés composent une équipe dont l’effectif compte une quinzaine de chercheurs et quatre doctorants. 
« A partir de différents objets de recherche, les thématiques du LIMEEP-PS sont soudées par la question de l’interaction entre les activités anthropiques et les milieux naturels. L’objectif central de nos travaux est de réfléchir à la manière dont les sociétés humaines mobilisent les ressources mises à leur disposition, et, dans le contexte environnemental actuel, s’adaptent et s’engagent dans un processus multiforme de transition », explique Frédéric Leriche, directeur de l’unité de recherche. 

Le laboratoire a d’ores et déjà tenu son premier séminaire fin mars 2021. Intitulé « La ville durable, objet scientifique ? » et privilégiant l’approche multidisciplinaire, ce séminaire a rassemblé cinq chercheurs appartenant à différents laboratoires (LSCE, CEARC, LIMEEP-PS, et Laboratoire de géographie urbaine – LGU). Les prochains séminaires prévus traiteront de la question des « Risques littoraux », puis de « Venise, ville en danger ».

Prenant place dans l’ensemble de l’Université Paris-Saclay, le LIMEEP-PS a plusieurs objectifs :
  • promouvoir l’approche territoriale, souvent privilégiée par les géographes, les urbanistes, voire les historiens et économistes qui mobilisent l’espace dans leur recherches ;
  • renforcer les coopérations avec d’autres disciplines (droit, info-com, physique, climatologie, biologie par exemple) sur des objets de recherche concernant in fine la question de la transition écologique. 
De nombreuses perspectives de collaborations au sein de l’UVSQ et plus globalement de l’Université Paris-Saclay se profilent pour de prochains séminaires, journées d’études et colloques.
Informations complémentaires
Légende et crédits photo
- Vignette : Oakland-San Francisco Bay Bridge, Frédéric Leriche
> LIMEEP-PS