Aller au contenu

| | |

Vous êtes ici : UVSQ Vie de campusActualités de la vie étudiante

Portrait : Elvanie Kagwiza, étudiante de l'UVSQ

Portrait d'Elvanie Kagwiza, étudiante en Génie Civil - Construction Durable à l’UVSQ et fondatrice d'« Elles GO » qui a pour objectif d’inciter les jeunes filles à s’orienter vers des métiers masculinisés.

le 13 juillet 2021

Elvanie est une étudiante de 25 ans passionnée par le monde des sciences et de la construction. Après l’obtention d’un BAC Dessinateurs Projeteurs en 2015, elle a directement intégré le monde professionnel dans l’entreprise SOGEA SATOM du groupe VINCI où elle a occupé différents postes jusqu’en 2019. Elle est aujourd’hui étudiante en Génie Civil – Construction Durable à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (UVSQ) et en alternance au Bureau d’études de prix chez Colas France.

En parallèle de ses études à l’UVSQ, elle développe le projet « Elles GO » qui a pour objectif d’inciter les jeunes filles à s’orienter vers des métiers masculinisés. Ce projet a d’ores et déjà obtenu une double labellisation de la part de l’ONU Femmes France et de Génération Egalité.
Elvanie a également participé à une vingtaine de concours ! Elle a notamment été finaliste au concours Talents 2024 et la ville de Paris, elle a été finaliste du concours Journée Entrepreneuriat Etudiant 2021 de PEPITE PEIPS et elle est arrivée à la seconde place du concours « Mon apprentissage en 180 secondes » organisé par l’Université Paris-Saclay.

La participation à tous ces concours a permis à Elvanie d’agrandir son réseau, de se challenger, de nouer des partenariats business et cela a également permis à son projet « Elles GO » d’obtenir plus de visibilité auprès des entreprises, des structures d’accompagnement et des investisseurs. Ces concours l’ont également formé à la prise de parole en public qui est un réel atout pour pouvoir présenter ses projets et faire passer un message.

Elvanie a pour projet d’agrandir la communauté « Elles GO », de rechercher de nouveaux partenaires que ce soit des entreprises, des écoles, des mairies ou encore des associations ; Elle a également pour ambition de créer un site internet, de produire des bandes dessinées et des petits documentaires qui mettent en valeur les femmes issues de métiers masculinisés pour qu’elles aient plus de visibilité dans les médias et sur les réseaux sociaux. Enfin, elle souhaiterait pouvoir organiser une conférence et une visite de chantiers pour les jeunes filles qui hésiteraient encore à se lancer.