Vous êtes ici : UVSQ L'UVSQActualités de l'université

Quatre étudiantes de l’IUT de Vélizy-Rambouillet ont remporté le Prix Jeunesse pour l’égalité 2021

le 22 avril 2021

Publié le 22 avril 2021

Naomi, Iman, Gifty et Harini, 4 étudiantes en première année de DUT Gestion administrative et commerciale des organisations (GACO) à Rambouillet ont remporté l’édition 2021 du concours organisé par l’Observatoire national des inégalités.

Le travail demandé portait sur les inégalités raciales avec pour thème imposé : « Quand on veut, on peut ? ». Les 57 étudiantes et étudiants du DUT ont ainsi travaillé par petits groupes pendant 2 jours afin de produire une affiche et un petit film. 2 équipes du BUT GACO de l’IUT de Vélizy-Rambouillet ont été selectionnées pour la finale parmi les 1800 participants de la catégorie 11/25 ans.
 

La vidéo des 4 lauréates a été sélectionnée par le jury pour avoir su dénoncer les inégalités, alerter sur l’existence de « barrières invisibles » mais aussi avoir encouragé à faire sauter ces barrières. « La thématique nous a immédiatement intéressées » raconte Naomi, chargée du montage de la vidéo gagnante. « On s’est senties concernées, on s’est posé des questions qui touchent à notre vie de tous les jours. » Pour le format, les jeunes filles se sont inspirées d’un challenge très suivi sur le réseau social Tik-Tok pendant le confinement. « Nous avons choisi de filmer sous la forme d’un débat parce qu’on n’avait pas vraiment la même opinion au sein du groupe » D’après leurs enseignantes, Armel Dubois-Nayt et Cécile Glandier, qui ont mené le projet, « le jury a su reconnaitre dans cette vidéo un travail juste et nuancé sur les difficultés rencontrées par les personnes victimes de discrimination ».

Les gagnantes se sont vu remettre des cartes cadeaux à se partager et ont été invitées à s’entretenir avec Elisabeth Moreno, ministre chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l'Égalité des chances. Une entrevue qui a eu lieu en visioconférence le 13 avril 2021.

Pour Cécile Glandier, cheffe de département GACO à Rambouillet, « le projet a permis aux étudiantes et étudiants d’aborder des thèmes variés tels que les inégalités Femme/Homme dans le sport ou les droits de la Femme. C’était notre première participation à ce concours et nous sommes ravis que le travail de nos étudiantes et étudiants soit récompensé et reconnu ! ».

Félicitations à elles !
Informations complémentaires