Vous êtes ici : UVSQ RechercheActualités de la recherche | Innovation

UVSQ-SAT : mission accomplie

le 25 janvier 2021

Le dimanche 24 janvier 2021

Le 24 janvier 2021 à 16h, heure de Paris, SpaceX a lancé une fusée Falcon 9 avec pas moins de 143 satellites à bord. Parmi eux, UVSQ-SAT le nanosatellite conçu au LATMOS. Largué en orbite basse à 16h50, son premier signal est capté par un radio amateur à 17h30. L'aventure continue.

Vers 20h, dès son premier passage au-dessus de l'Observatoire de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (OVSQ) hébergeant le LATMOS, le signal du satellite UVSQ-SAT a été capté par les équipes et les moyens sol « maison » (centre de contrôle-commande) qui y sont installés. Les horaires de passage au-dessus de la France annoncés par le TLE (Two Lines Elements, soit les paramètres orbitaux) pour dimanche soir étaient les suivants : 20h21-20h27 ; 21h53-22h02 ; 23h30-23h35. 
Ainsi, les premières données UVSQ-SAT ont pu être téléchargées. Force est de constater que le satellite UVSQ-SAT fonctionne très bien. La recette en vol d’UVSQ-SAT va pouvoir commencer dès ce lundi après-midi.

Après plusieurs reports dus à un contrôle de sécurité, puis à des conditions météorologiques défavorables, la fusée a décollé de la base SpaceX de Cap Canaveral dimanche 24 janvier à 16h. Avec ce lancement, SpaceX avec Falcon 9 a réalisé son record puisque 143 satellites ont été envoyés, dont un seul satellite français à bord, UVSQ-SAT provenant du LATMOS, mais 2 satellites sur lesquels le LATMOS a travaillé via le réseau INSPIRE* : UVSQ-SAT et IDEAS-SAT.
*INSPIRE : International Satellite Program in Research and Education Constellation of Satellites

Projet innovant à la fois scientifique et pédagogique, UVSQ-SAT est le fruit du travail de l'équipe dédiée du Laboratoire Atmosphères Observations spatiales (LATMOS-UVSQ/Sorbonne Université/CNRS/IPSL), des partenariats avec le CNES, l'ONERA, les radios amateurs comme l'AMSAT et le F6KRK Radio club de Saint-Quentin-en-Yvelines (78). Ajoutons qu'un équipement technique pour les spationautes est testé lors de cette mission, grâce à un partenariat avec l'industriel CARTA-ROUXEL. Des coopérations internationales avec l'Université de Boulder au Colorado et avec la NTU de Singapour permettent également des relevés de données supplémentaires.
Le Cube-SAT devrait émettre pendant un à deux ans, sa durée de vie estimée, pour mesurer le bilan radiatif de la Terre.

Lancement UVSQ-SAT 24 janvier 2021 LATMOS
Informations complémentaires