Vous êtes ici : UVSQ Actualité

Venise, une ville durable ? Par delà le mythe de la mort de Venise

Vendredi de l'OVSQ proposé par le LIMEEP- PS, Doit-on inexorablement conjuguer Venise au passé ?

le 7 mai 2021

Vendredi 7 mai 2021
https://uvsq-fr.zoom.us/j/98977667726?pwd=TjBnRWN5MkRKWGpGci8zTG1TaDF3Zz09
Ivan Brovelli, historien, chercheur associé au LIMEEP - OVSQ tiendra le vendredi de l'OVSQ consacré à Venise.

Doit-on inexorablement conjuguer Venise au passé ?
Déjà en 1797 la chute de la Sérénissime a marqué, pour plusieurs générations d'historiens, « la fin de l'Histoire » dans la cité lagunaire. Puis, à partir des années 1960, la question de la vulnérabilité de Venise face aux phénomènes de l'acqua alta ont mobilisé la communauté internationale pour la sauvegarde de son patrimoine architectural. Alors que les digues amovibles MOSE, enfin opérationnelles, ont protégé pour la première fois la place Saint-Marc de l'énième inondation en octobre 2020, la question de la vulnérabilité se déplace à présent sur le tourisme de masse et ses méfaits.

Aussi, la question de la durabilité du tourisme est-elle aujourd'hui un enjeu pour la municipalité et les acteurs économiques; de même que l'exode inexorable des Vénitiens vers les autres pôles de l'archipel communal, notamment Mestre.

À la croisée de l'histoire urbaine, de l'histoire de l'environnement et de la géographie, Ivan Brovelli propose une réflexion sur une notion de durabilité qui prend racine à Venise dans un lointain passé, où la création et le maintient d'un savant équilibre entre activités humaines et préservation de l'environnement lagunaire ont toujours été au cœur des politiques publiques de la ville. Une pratique qu'une certaine modernité a trop longtemps ignorée.
 
Vendredi 7 mai 2021