Vous êtes ici : UVSQ RechercheActualités de la recherche | Innovation

Xavier De Larminat et Jérémie Gauthier, doublement lauréats

Deux thèses soutenues à l’Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines et présentées par le CESDIP ont été récompensées, notamment par le Prix Gabriel Tarde 2013.

le 25 novembre 2013

Publié lundi 25 novembre 2013
Visant à encourager et soutenir les recherches portant sur le phénomène criminel et sa régulation, et décerné tous les deux ans par un jury indépendant formé par l’Association Française de Criminologie, le Prix Gabriel Tarde a distingué :

Xavier De Larminat pour sa thèse «La probation en quête d’approbation. L’exécution des peines en milieu ouvert entre gestion des risques et gestion des flux», préparée au Centre de recherches sociologiques sur le droit et les institutions pénales (CESDIP), sous la direction de René Lévy.
Financée par un contrat doctoral de l’UVSQ, décerné par le Conseil scientifique de l’ED CRIT, cette thèse vient également d’être couronnée du le Prix Le Monde de la recherche universitaire.

Jérémie Gauthier, prix spécial du jury, pour sa thèse «Origines contrôlées. La police à l’épreuve de la question minoritaire à Paris et à Berlin», soutenue en 2012 en co-tutelle à l’Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines (dir. René Lévy, CESDIP) et à l’Université de Freiburg (dir. Hans-Jörg Albrecht), financée par un programme CNRS-Max Planck Gesellschaft intitulé Laboratoire Européen Associé, programme clôt en 2009.
Jérémie Gauthier est également récompensé par la Fondation de France, au titre de la Fondation pour les sciences sociales, destiné à soutenir le développement de la recherche et du débat en sciences sociales.

Si Xavier de Larminat est aujourd’hui chercheur postdoctoral au Centre d’Études Sociologiques de l’Université Saint-Louis à Bruxelles (Belgique), Jérémie Gauthier, est quant à lui, chercheur postdoctoral au Centre Marc Bloch de Berlin (Allemagne).
Informations complémentaires
Décerné tous les deux ans par un jury indépendant formé par l’Association Française de Criminologie, ce Prix vise à encourager et soutenir les recherches portant sur le phénomène criminel et sa régulation.
La cérémonie se déroulera le mercredi 11 décembre 2013, au Ministère de la Justice, Place Vendrôme, à 13h30.
> le Prix Gabriel Tarde
[legende-image]1197902450213[/legende-image] Contacts
Annelise Gounon-Pesquet, chargée de mission communication scientifique à la DREDVal annelise.gounon-pesquet@uvsq.fr
direction.recherche@uvsq.fr ; theses@uvsq.fr